Comparer les annonces

Quelle est la différence entre le prix net vendeur et le prix FAI ?

Quelle est la différence entre le prix net vendeur et le prix FAI ?

Différence entre prix net vendeur et prix FAI : le vrai prix de votre bien

 

Signification du prix net vendeur

 

Le prix net vendeur, aussi connu sous le nom de prix net de vente ou encore prix vendeur, désigne le montant que touchera le vendeur immobilier. Ce prix net vendeur ne sera payé au vendeur qu’au jour du transfert de propriété, c’est à dire au jour de la signature du contrat de vente aussi appelé acte authentique de vente immobilière. Cet acte authentique de vente immobilière est signé devant le notaire obligatoirement et en présence de l’acheteur du bien immobilier. Ce prix désigne le montant que recevra le vendeur en contrepartie du transfert de propriété à l’acheteur du bien. On retrouve la mention du prix net vendeur dans le contrat de mandat de vente signé avec l’agence immobilière afin de procéder à la mise en vente du bien immobilier. Le terme de prix net de vente apparaît également lors de l’acceptation d’une offre d’achat d’un bien immobilier. Il convient d’y prêter attention car c’est le montant qui vous sera attribué en l’échange du transfert de la propriété de votre bien immobilier.

Ainsi ce prix exclut, de facto, les frais d’agences mais également les frais de notaire.

 

Signification du prix FAI

 

Le prix FAI désigne le prix de vente frais d’agences inclus. Il est aussi connu sous le terme “HAI“: honoraires d’agences inclus. Il comprend ainsi le prix net vendeur majoré des frais d’intermédiation entraîné par le recours à une agence immobilière. Le prix FAI (frais d’agences inclus) est le prix qui est affiché sur les annonces en ligne comme SeLoger, Logic-Immo ou encore Bien’ici.

Ces frais d’agences sont donc autant d’argent que le propriétaire vendeur aurait pu obtenir en vendant son bien immobilier par lui-même. Les frais d’agences immobilières s’élèvent en moyenne à 5,5% du prix de vente du bien. Ces frais peuvent donc s’avérer extrêmement élevés. Mais la réalisation d’une vente immobilière peut s’avérer coûteuse en temps et parfois même en argent. En effet, une mauvaise estimation immobilière ou une mauvaise négociation entraîneront inexorablement une perte financière bien supérieure à celle du recours à une agence immobilière.

Pour ce faire, une solution parallèle existe. Elle consiste à conserver votre prix net vendeur élevé en passant par une agence immobilière nouvelle génération à prix fixe : PropriLib. De cette manière, vos intérêts demeurent entièrement préservés. Votre vente est réalisée par des professionnels au bon prix et moyennant une commission fixe proportionnée au service fourni : 4 500 € TTC.

Vous trouverez la mention de prix FAI dans le mandat de vente que vous confiez à une agence immobilière à proximité du prix net vendeur, qui vous intéressera plus. Les honoraires d’une agence immobilière peuvent être à la charge de l’acquéreur ou du vendeur. Ce dernier point est important d’un point de vue de la fiscalité du transfert de propriété car il permettra au notaire de déterminer la charge des droits et taxes afférentes à la transaction immobilière.

 

Autres frais à la charge du vendeur à prévoir lors d’une vente immobilière

 

La distinction du prix net vendeur et du prix FAI (frais d’agence inclus) est le point principal à ne pas négliger lors d’une vente immobilière. Les autres frais engagés pour la mise en vente du bien concernent la réalisation des diagnostics immobiliers. Ces diagnostics sont obligatoires et leur nature varient en fonction de la date de construction de votre appartement ou de votre maison. L’instauration des diagnostics obligatoires lors de chaque vente immobilière a été proclamée en 1997 par la loi Carrez. Cette mesure permet de protéger l’acheteur du bien immobilier, qui bénéficie d’informations plus détaillées sur le bien.

 

Autres frais à la charge de l’acheteur à prévoir lors d’une vente immobilière

 

L’acheteur de tout bien immobilier doit régler les frais de notaire au jour de la signature de l’acte authentique. Ces frais de notaire oscillent entre 6 et 8% du prix de vente du bien immobilier. Il existe une possibilité d’optimiser les frais de notaires.

L’acheteur doit également prendre en compte les frais occasionnés (intérêts) par son emprunt s’il ne paye pas son achat comptant.

 

Comment puis-je augmenter mon prix net vendeur ?

 

Si vous souhaitez augmenter votre prix net vendeur, vous avez plusieurs solutions entre vos mains. La première consiste à limiter les frais d’agences. Vous pouvez donc décider de vous passer d’une agence afin d’éviter les frais d’agence qui sont de 5,5 % en moyenne. Cependant, votre bien n’aura pas la même visibilité que si vous passez par une agence. En effet, il va de soi qu’en publiant votre annonce sur les sites réservés aux particuliers comme leboncoin ou PAP, la publicité de votre bien sera limitée à ces seules sources d’audiences. Or, les sites réservés aux professionnels comme SeLoger, Logic-immo ou encore Bien’ici bénéficient d’une consultation bien plus importante et d’une réputation plus sérieuse. Vendre un appartement de 2 pièces à Saint-Denis sur leboncoin sera plus simple qu’un 5 pièces dans le 16ème arrondissement de Paris, car l’audience d’un tel site n’est clairement pas adapté pour tous les types de biens.

Il apparaît donc optimal de publier sur des sites de référence et notamment ceux réservés aux professionnels. Il peut également être judicieux de faire confiance à un conseiller pour optimiser la négociation lors de la vente immobilière. L’intermédiaire sera en effet à même de conseiller le propriétaire des lieux dans sa négociation et souvent de protéger son prix net vendeur. Cependant, il est vrai que les frais d’agences peuvent très vite faire gonfler le prix de vente final (prix FAI) alors même que votre prix net vendeur reste intact. Heureusement, une solution existe : PropriLib. Pour un prix fixe de 4 500 €, vous bénéficierez d’un service de vente complet. Le montant exorbitant de certaines commissions influe clairement sur le comportement de l’agent, qui fera tous pour obtenir sa commission, y compris réduire votre prix net vendeur. N’hésitez pas à demander une estimation rapide et gratuite !

Mais avec une commission fixe de 4 500 €, les intérêts du conseiller immobilier seront alignés sur les vôtres. Avec de bons négociateurs, experts du marché immobilier local, la vente de votre bien sera optimisé en faisant appel à un tel service. Vous aurez donc toutes les chances d’obtenir un meilleur prix net vendeur que si vous vendiez par vous même, tant la valeur ajoutée du service peut être élevée comparativement à la très légère commission fixe engagée en cas de succès.

 

img

Stanislas Allauzen

Articles Similaires

Comment choisir votre diagnostiqueur immobilier ? 

Vous venez de prendre la décision de mettre votre bien immobilier en vente, que déjà se pose la...

continuer la lecture
par Stanislas Allauzen

Les frais de notaires décryptés

Les frais de notaires décryptés Pour toute transaction immobilière dans l’ancien, le notaire...

continuer la lecture
par Stanislas Allauzen

Quels sont les points importants à regarder lors d’un achat en copropriété ?

Les éléments importants à étudier lors d'un achat en copropriété    Acheter en...

continuer la lecture
par Laura Mondejar